Unité Préliminaire (Introduction au cours et ses usages )

1 Unité 0 : Apprendre à apprendre

Word Bank

Voici la version française de l’Unité préliminaire. Une version en anglais se trouve en annexe ( Back Matter ). N’hésitez pas de vous y référer pendant cette unité, car il est essentiel que vous appreniez à manier tous les outils et à accéder à toutes les ressources sans problèmes techniques. Tableau noir : Parlez-vous français

I. LinguaFolio & Vous

Dans cette partie du cours, vous apprenez ce que c’est que LinguaFolio et comment l’utiliser pour articuler et réaliser vos buts linguistiques et culturels en français.  Les recherches LinguaFolio montrent bien la valeur de ses outils de planification, de collection, et de réflexion.  LFO vous offre les bases pour devenir un étudiant autonome par moyen du constat de vos buts et compétences linguistiques et culturels. Heureusement, la section de Langues Étrangères de VCU a acquis la version mobile LFO ( LFO to Go ) afin de suivre votre progrès que ce soit à l’ordinateur ou au portable, en classe ou là-dehors.

Normalement, en FREN 101-102 on réalise le niveau des compétences du Débutant Bas (Novice Low) et Débutant Intermédiaire (Novice Mid). Certains arrivent même au niveau du Débutant Élevé (Novice High). Voici les indications globales données pour la compréhension de communications orales par ACTFL pour le niveau Débutant, suivies de la précision du sous-niveau Débutant Élevé, c’est-à-dire le niveau où vous devriez vous retrouver actuellement en écoutant la langue parlée :

NOVICE

Au niveau Novice, les auditeurs parviennent à comprendre des mots clés, de véritables mots apparentés à leur langue maternelle, ou des expressions stéréotypées qui sont fortement contextualisées et prévisibles, comme celles entendues dans les introductions de courtoisie et les échanges de politesse.

Les auditeurs situés au niveau Novice parviennent à saisir des mots et des fragments de phrases provenant de questions simples et de déclarations d’impératifs à haute fréquence. Ils ont typiquement besoin de répétition, de reformulation et / ou d’un débit ralenti de la parole pour comprendre. Ils comptent beaucoup sur le soutien extralinguistique pour extraire du sens.

Les auditeurs de niveau Novice sont les plus précis quand ils sont en mesure de reconnaître un discours qu’ils anticipent. De cette façon, ces auditeurs ont tendance à reconnaître plutôt qu’à comprendre le sens du discours. Leur compréhension orale est largement tributaire de facteurs autres que le message lui-même.

NOVICE ÉLEVÉ

Les auditeurs situés dans le sous-niveau Novice Élevé sont souvent, mais pas toujours, capables de comprendre un énoncé à la fois, de la longueur d’une phrase, dans des situations personnelles et sociales de base, avec soutien contextuel ou extralinguistique, mais leur compréhension reste souvent très inégale. S’ils en ont appris le vocabulaire, ils sont en mesure de saisir des discours abordant les domaines de besoins pratiques tels que des messages hautement standardisés, des expressions ou des instructions.[1]

Travaux Pratiques : LFO

Voici les étapes à suivre pour apprendre et utiliser LFO dans cette Unité.

  1. Apprendre ce que c’est que LinguaFolio et sa version online, LFO.
  2. Penser à comment monter vos propres buts d’apprentissage pour ce semestre : https://lfonetwork.uoregon.edu/wp-content/uploads/sites/5/2016/03/Learner-Goal-Setting-Handout.pdf
  3. Créer votre compte LFO et le relier à ce cours. ( Code d’étudiant pour LFO : s.NL7970SU82).
  4. Remplir votre e-portefeuille LFO de vos constatations  « Can-Do » et télécharger l’évidence de leurs réalisations ( compositions, infographies, PPT, clips audio, clips vidéo, etc. ) que vous aurez retenu de vos cours précédents  Rajouter vos expériences vécues ( séjour à l’étranger, Festival de Film Français, le Congrès Français, des stages, etc. ), enfin tout ce qui rajoute à votre portrait comme étudiant de français.
  5. Réviser les constatations Can-Do du cours pour la Première Unité en vue de répondre aux lacunes évidentes dans vos connaissances et capacités ( ce que vous devriez savoir faire déjà mais qui vous causent toujours des ennuis ).

 

Pour allez plus loin :

Si vous aimeriez essayer une version européenne d’un test de compétences, celui-ci est amusant et entièrement en français, et culturellement bien authentique. Il vient du Centre National de l’Éducation à Distance ( CNED ).  Les standards de l’Union européenne s’appellent le Cadre européen commun de référence, ou CEFR. Ce test prépare le DELF & DALF en France.  Amusez-vous bien ! http://www.campus-electronique.tm.fr/testfle/ .imageNeeds copyright info

 


II. Curation                     

Dans cette partie, on apprend ce que sont que la curation de contenue et comment la faire. La curation est un outil communicatif du 21e siècle.  Étant donné l’infobésité d’aujourd’hui, nous avons tous besoin d’apprendre comment retrouver et gérer les informations de telle manière que l’on ne se trouve pas en état d’inondation.  Apprendre à manier les informations en langues étrangères est un atout professionnel très recherché de nos jours. Faire les curations relève d’une suite d’actions par lesquelles le curateur cherche des information à un certain sujet, apprend tout en cherchant et lisant, choisit les infos et les sites les plus pertinents, et en ressemble une espèce d’histoire captivante qui, par la suite, il partage en ligne.  Donc, en classe on apprend la curation mais en français, tout en remarquant les façons culturelles francophones de l’entreprendre par l’étude des exemples tirés du monde francophone.

Travaux pratiques : Curation

Voici les étapes pour apprendre à faire des curations efficaces en français (tant qu’en anglais ! ) :

  1. Créer votre site rampages. us si vous n’en avez pas encore un.  Vous joindre à la rampage des curations françaises : https://rampages.us/french2atvcu).
  2. Lire une ou plusieurs curations sur la curation, en apprenant le vocabulaire et le discours de ce champ de travail.
  3. Regarder ce module au sujet des curations ici :   http://fren425frenchmedia.pbworks.com/w/page/50964301/Ce%20que%20c’est%20que%20la%20curation
  4. Apprendre comment faire la curation de contenu pour ce cours FREN 202 ici : https://rampages.us/french2atvcu/?page_id=1946
  5. Faire un essai de curation en cherchant une dizaine de sites, dont la moitié d’un pays francophone pour les francophones. Ces sites doivent traiter des éléments de la langue française qui continue à être difficile pour vous et qui vous aideront à combler les lacunes notées dans la Section I.1 de votre LFO. En écrire un sommaire du meilleur et  la raison pour laquelle ce cite comblerait la lacune dans vos connaissances. Poster votre curation en rampages sous la catégorie FREN202f2018, et taguée en : curation0, votrenom. (Détails plus explicites à https://pressbooks.rampages.us/oer-frlg-test/back-matter/fiches-dexercices-et-de-taches-en-cours/ )
  6. Apprendre à réviser en couple ( peer edit ) pour que vous puissiez aider et profiter de l’aide en classe. En ce qui concerne la révision en couple, lire : https://coerll.utexas.edu/methods/modules/writing/04/editing.php & https://coerll.utexas.edu/methods/pdf/wr/writing-feedback-codes.pdf .
  7. Reviser votre curation en rampages basé sur les révisions conseillées de votre partenaire et du professeur.
  8. Evaluer les curations de la classe entière sur le site rampages : https://rampages.us/french2atvcu/?page_id=1946.

Pour aller plus loin :

Voici un podcast sur la curation qui s’explique assez bien.

Si l’écoute du français est toujours un peu difficile pour vous, clicker le bouton « CC »  pour les captions en français. Cela vous aidera énormément.

Le vocabulaire important, c’est :

  • le contenu (content) ;
  • la veille (aggregation);
  • les sites (sites);
  • un piège (a trap);
  • un lien (a link) ;
  • assommer (bore to death) ;
  • les réseaux sociaux (social networks) ;
  • partager (share)

Vocabulaire facile : Facebook, blogs, Tweeter, le buzz, le challenge, photos, informations, etc.

Voici un site de Rohit Bhargava qui explique ce que c’est que la curation un peu plus profondément en anglais  (www.webbythoughts.com/content-curation-tools-resource/), et de la part de  Welenia studios pour l’image (www.facebook.com/weleniastudios/.


III. Talk Abroad et Télétandem : de vifs échanges !

Tout récemment, grâce aux avancements technologiques, on peut facilement rentrer en communication instantanée avec des interlocuteurs qui parlent d’autres langues et qui veulent bien apprendre l’anglais. La conversation en tandem–ce que l’on appelle également  l’échange interculturel en ligne (EIO) ou la télécollaboration–est une affordance éducative du 21e siècle au service de l’enseignement du français comme langue étrangère (FLE). Il fonctionne en mettant en contact deux personnes qui cherchent à apprendre la langue maternelle l’une de l’autre. Ainsi, un étudiant américain qui voudrait apprendre le français établit un partenariat avec un Belge, un Canadien, ou un Malien qui cherche un correspondant anglophone. Pendant leurs rencontres  (par Skype, Zoom, Google Hangouts, Adobe Connect ), qui durent entre 20 et 50 minutes, on discute la moitié du temps en anglais, l’autre moitié en français. Dans certains cas, les sujets de discussion sont pareils; dans d’autres cas, chaque interlocuteur entretient un sujet propre à ses besoins. Cette expérience d’échange s’organise soit par deux écoles, soit par un organisme comme the Mixxer, qui agence le contact entre les étudiants de langue en mesure de leur niveau de compétence.

Autrement, n’étant plus vraiment « tandem », on se sert d’un service payant tel que  TalkAbroad ou iTalki, Dans ce cas, l’étudiant travaille avec un tuteur en ligne, un employé du service. Ces séances se comportent entièrement en langue étrangère, dans notre cas, alors, en français. Donc, ce semestre nous avons accès à des conversations en Talk Abroad.

Pour que les séances tandem marchent bien et pour en retirer le maximum de bénéfice, il faut maîtriser certaines fonctions communicatives et faire des préparatifs avant chaque session. D’abord, on doit rechercher le pays natal de son correspondent pour en apprendre des faits importants : ses habitants, les produits culturels très connus, des perspectives bien spécifiques ( par exemple, celles qui relèvent de la religion majoritaire ). Le plus important, il faut réviser comment les Francophones se saluent dans cette région. Voir par exemple : France, Canada, Mali.

En ce qui concerne nos partenaires maliens du printemps 2019, notre échange se déroule avec  le Malien English Practice Club . Ils ont une page Facebook à laquelle vous pouvez vous inscrire. Il y aura 6 séances dont la première et la dernière seront nous tous ensemble. Les quatre conversations en privé avec votre partenaire doit recouvrir les sujets suivants :

Travaux Pratiques : Télétandem

Pour Talk Abroad :

Pour le télétandem :

Discuter en classe quelle sorte de partenaire vous aimeriez bien trouver.


Pourquoi faire tout ce travail ?

Et alors, pourquoi faire tout ce travail ? Pour certains Américains, l’anglais semble suffire. Aujourd’hui beaucoup de gens apprennent l’anglais, donc pourquoi doit-on apprendre leurs langues ?  D’abord, parce que les gens monolingues, ceux que ne parlent que l’anglais, se limitent dans leur capacité de penser, agir, et communiquer dans ce monde si globalisé aussi bien qu’aux USA où la population parlent de plus en plus d’autres langues que l’anglais. Les monolingues ne sont pas prêts à participer largement dans ce 21e siècle dont la caractéristique principale est la mondialisation.  Deuxièmement, une personne bilingue ou plurilingue sait voir les situations, résoudre les problèmes, choisir ses réponses de multiples façons, c’est-à-dire, elle est plus stratégique et agile.  La troisième raison, c’est que les langues nous entourent et pas tout simplement hors nos frontières, mais aussi dans nos quartiers, tout près de chez nous ! Il est important de s’entendre avec ses voisins !

Quiz de vocabulaire

Veuillez bien passer ce quiz !

Vocab Apprendre à apprendre





    Cochez 2 des 4.

 /home/pressbooks/public_html/wp-content/uploads/


  1. Tirée de https://www.actfl.org/publications/guidelines-and-manuals/actfl-proficiency-guidelines-2012/french/compr%C3%A9hension-orale

License

Share This Book

Feedback/Errata

Comments are closed.